Pourquoi une plaque d’immatriculation jaune ?

38
Partager :
plaque d’immatriculation jaune

En circulation, vous constatez certainement une variété de plaques d’automobiles. Celles-ci permettent d’identifier l’utilité du véhicule : est-ce pour un particulier ? pour un diplomate ? une organisation non gouvernementale ? Voilà quelques questions que l’on se pose à la vue d’une plaque d’immatriculation.

Mieux, la législation a imposé depuis peu les plaques d’immatriculation blanche en remplacement des jaunes. Malgré cela, l’on continue d’observer ces plaques jaunes. Est-ce un refus de respecter la loi ? Cet article vous explique de quoi il est réellement question.

A découvrir également : Comment remplir une demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule ?

L’origine des plaques jaunes

Le rôle de la plaque est de faciliter l’identification du véhicule et de son propriétaire. En France, l’immatriculation des automobiles remonte au XXe siècle. Depuis lors, beaucoup de choses ont changé.

En effet, plusieurs méthodes d’immatriculation ont vu le jour au fil des ans. Avant 2009, c’était le système d’immatriculation de 1950 qui était utilisé. Il exigeait que le propriétaire change de plaque en cas de mutation vers un autre déplacement. De même, en cas de vente de la voiture à un individu hors du département, il doit aussi en changer. Il faut retenir que parmi les deux plaques qui devraient être fixées au véhicule, il y en avait une de couleur jaune. C’est elle qui est installée à l’arrière du véhicule pour faciliter sa visibilité la nuit notamment. Elle est rétro-réfléchissante, ce qui la rend plus esthétique et plus claire même à une longue distance.

A lire en complément : Tout ce qu’il faut savoir sur le sablage de la carrosserie

Comment avoir une plaque d’immatriculation jaune ?

La plaque d’immatriculation jaune existait avant les années 2009. Elles sont fabriquées en bialuminium embouti pour garantir sa résistance à l’usure du temps. Les plaques sont commandées auprès des garages.

Il existe une diversité d’atelier de mécanique automobile en ligne qui offre des services d’immatriculation des plaques. Vous n’avez même pas besoin de vous déplacer. La seule chose que vous aurez à faire est de vous connecter et de prendre contact avec eux. Certains donnent même la possibilité à leur clientèle de personnaliser leur plaque.

Les plaques d’immatriculation blanche/jaune sont d’excellente qualité et sont conformes à celles utilisées depuis 1993. Elles peuvent facilement être embouties au Système d’Immatriculation de Véhicule (SIV) actuellement utilisé. Si vous êtes un conservateur, sachez que vous pouvez toujours avoir une plaque jaune à l’arrière de votre véhicule. Il suffit qu’elle soit arrimée à la SIV. Toutefois, retenez qu’avec cette nouvelle forme de numérotation des plaques, les tirets sont obligatoires. Si vous n’avez pas d’informations sur le format des plaques de chaque véhicule, n’hésitez pas à demander conseil à votre garagiste.

Quels sont les pays disposant de plaques d’immatriculation jaune ?

Dans l’espace de l’Union européenne, il y a une inégalité en ce qui concerne l’attribution des plaques d’immatriculation. Constituée de chiffres alphanumériques et de lettres, la plaque renseigne sur le type de véhicule, le pays, le département, la région, mais aussi sur le propriétaire. Autrement dit, c’est un outil d’identification du véhicule et de son acquéreur.

La plaque d’immatriculation jaune est encore présente malgré l’adoption d’un nouveau système d’immatriculation dans plusieurs pays de l’Union européenne. Il s’agit notamment de la France et du Luxembourg. Cet état de choses est dû au fait que l’individu ne peut changer ses plaques que s’il veut renouveler sa carte grise.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons