Pièces d’usure de votre voiture : quelles sont-elles et quel est leur rôle ?

91
Partager :

Si l’automobile est un formidable mode de déplacement offrant des perspectives de découvertes et de performances à ses propriétaires, elle n’en demeure pas moins une machine. Et comme toute machine, l’automobile ne doit son parfait fonctionnement qu’à un entretien performant et régulier de sa mécanique. Celle-ci se compose de nombreux éléments nécessitant des points de contrôle plus ou moins approfondis et réguliers selon leur rôle. Parmi eux, on trouve les pièces d’usure dont vous parlerons ici au travers de quelques exemples.

Les pièces d’usures majeures de votre véhicule : des pneumatiques à la courroie de distribution

Lorsque l’on pense pièces d’usures, on aura tendance à évoquer rapidement la question des pneumatiques. Mais ils ne sont évidemment pas les seuls éléments devant être remplacés au fil de l’utilisation de votre voiture. En effet, une bonne partie des pièces dites d’usure ne sont pas immédiatement visibles sauf à soulever le capot moteur et d’y plonger les mains. C’est le cas notamment du système de distribution de la voiture sur lequel nous reviendrons.

A voir aussi : Où trouver des bornes de recharge pour voitures électriques 

Les pneumatiques : le seul élément qui relie votre voiture à la route

Les pièces les plus courantes en termes de renouvellement pour usure sont donc les pneus. Selon leur usage, c’est-à-dire le nombre de kilomètres parcourus, mais aussi la vitesse moyenne de conduite et la manière dont le freinage est pratiqué vont largement impacter la vitesse de leur usure. Cela va également varier d’une marque de pneus à l’autre.

Les freins : une usure liée à votre style de conduite

Les freins, plaquettes et disques, comptent aussi parmi les pièces d’usure relativement standard devant être vérifiées et remplacées le cas échéant. Des témoins d’usure permettent aux professionnelles de la mécanique automobile de réaliser ces contrôles sans erreurs. La manière dont les freins sont sollicités provoquera une usure plus ou moins marquée de l’ensemble du dispositif.

A lire aussi : Comment louer un camion de déménagement ?

La distribution : bien plus qu’une courroie, le cœur de votre mobilité

On trouve donc ensuite la distribution, soit le système qui permet le bon entrainement du moteur. Lorsque l’on dit qu’un moteur tourne, c’est justement grâce à sa distribution et notamment sa courroie principale qui anime le mouvement des pièces majeures que sont les pistons et les soupapes. Ces derniers permettent les échanges d’air et de carburant qui autorisent la combustion dans le moteur et donc l’entrainement des essieux : la voiture avance et recule grâce à la distribution. Une panne sur ce dispositif et c’est la panne moteur complète avec un véhicule totalement immobilisé. 

On ajoutera à cela, les différents fluides nécessaires au bon fonctionnement ou au nettoyage de la machinerie. L’huile de vidange du moteur, le liquide de frein, le liquide de refroidissement, l’huile de la boite de vitesse, particulièrement, sont autant d’éléments s’usant au fur et à mesure de l’utilisation de la voiture. Leur usure vient dégrader le moteur ou les organes principaux de la voiture et créer un risque en termes de sécurité pour leurs occupants : leur entretien est un impératif absolu pour un ensemble parfaitement maintenu. C’est l’ensemble du véhicule qui en dépend. 

Partager :