Quels sont les frais quand on achète une voiture en Allemagne ?

10
Partager :
voiture en Allemagne

La voiture est un moyen de déplacement moderne qui permet d’aller en un temps record d’un point A à un point B. Elle est utile, car protège ses occupants, mais également, elle leur fait gagner un temps précieux comparativement aux transports en commun. En Union européenne et plus précisément en Allemagne, la règlementation exige de l’acquéreur certains frais.

Cet article vous apprend tout sur la démarche à mener et les différents frais à payer avant de rentrer en possession de votre véhicule, qu’il soit neuf ou pas. Vous aurez à faire certaines formalités à l’achat, à la récupération et enfin lors de l’immatriculation.

A lire en complément : Assurance automobile temporaire pour un mois

Les démarches à mener lors de l’achat pour acquérir une voiture en Allemagne

L’achat d’une voiture dans un pays autre que la France nécessite une démarche bien définie. On suppose que vous avez déjà fait le choix de votre véhicule et que ses caractéristiques de même que son état vous conviennent. À cette étape, il vous faut prendre les documents de la voiture auprès du vendeur. Il s’agit entre autres :

  • De la facture d’achat ;
  • De la preuve de contrôle technique ;
  • Du certificat d’immatriculation ;
  • Du certificat d’homologation communautaire du véhicule ;
  • Et de deux exemplaires du contrat de vente traduit en allemand.

Les démarches à mener avant la récupération de la voiture

À ce niveau, vous pouvez aller récupérer directement votre véhicule chez le vendeur en Allemagne ou chez son mandataire en France. Mais également, vous pouvez demander à ce qu’il vous soit envoyé directement à votre domicile ou à la ville la plus proche de vous. Pour la récupérer sans tracas, voici les opérations à effectuer au préalable en Allemagne : l’immatriculation provisoire en Allemagne et l’abonnement en votre nom à une police d’assurance allemande ;

A voir aussi : Faire le contrôle technique de sa voiture, un moyen de circuler plus librement

En France, vous aurez à faire comme démarche : le règlement de la TVA française, soit 20 % (lorsqu’il s’agit d’une voiture neuve avec moins de 6 000 km au compteur) et la demande d’un quitus fiscal au service des impôts, une fois la TVA soldée.

Ce qu’il y a lieu de faire une fois la voiture en France

Lorsque votre voiture vient finalement sur le territoire français, l’étape suivante consiste à fournir au service d’immatriculation une copie numérique des documents ci-contre :

  • Le certificat d’immatriculation allemand ;
  • Le certificat de conformité communautaire ;
  • Le quitus des impôts en guise de preuve du règlement de la TVA ;
  • La demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule ;
  • La facture d’achat ;
  • La preuve du contrôle technique datant de moins de 6 mois ;
  • La preuve de domicile datée de moins de 6 mois ;

Tous ces différents papiers peuvent être envoyés directement en ligne pour plus de célérité dans l’attribution et la délivrance de votre plaque d’immatriculation.

Acheter une voiture en Allemagne a certainement un avantage financier. Toutefois, il est important de bien comprendre tout le processus pour ne pas être arnaqué. Cela vous évitera une mauvaise expérience.

Vous vivez en Allemagne et vous avez envie d’acheter une voiture ? Voilà exactement ce dont vous avez besoin pour faire vos estimations. Comme vous l’aurez compris, en dehors du prix d’acquisition de l’automobile, il y a d’autres frais à payer.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons