Quel type de crédit pour un terrain non constructible ?

93
Partager :

Vous désirez faire du jardinage ou trouver un espace en pleine nature pour l’installation de votre mobil home ? Pour cela vous avez opté pour l’achat d’un terrain non constructible, mais votre budget personnel ne vous permet pas de l’acquérir ?

Pas de souci à vous faire, il est tout à fait possible d’envisager de prendre un crédit pour réaliser votre achat. Parmi les solutions de crédit disponibles, quelle est la plus adaptée à votre projet ? Parcourez cet article pour avoir toutes les informations utiles pour réussir votre opération.

Lire également : Quels sont les avantages des constructions modernes ?

Terrain non constructible : qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’on parle de terrain non constructible, il s’agit d’une parcelle qui ne peut accueillir aucune construction selon les règles du Plan Local d’Urbanisme en vigueur dans la zone concernée. Ce type de terrain peut être consacré aux activités agricoles, forestières ou encore aux loisirs.

Dans ce dernier cas, elle peut servir de lieu de camping et accueillir des caravanes ou des mobil homes. Toutefois, le terrain ne pourra accueillir des mobil homes toute l’année que si la zone dispose des commodités nécessaires (eau potable, réseau électrique, réseau de fosse septique, etc.) et d’une autorisation écrite du maire de la localité.

Lire également : Comment déclarer une plus-value immobilière ?

Valeur d’un terrain non constructible : comment est-elle estimée ?

Avant d’envisager de prendre un crédit pour acheter votre terrain non constructible, vous devez au préalable connaitre sa valeur. Très souvent les transactions de ce type de terrain tournent autour d’un euro par mètre carré.

Ce prix va néanmoins dépendre de plusieurs facteurs comme la situation géographique, l’aspect général du terrain, l’exposition au soleil et bien d’autres. N’oubliez pas qu’au moment de la négociation, il faudra également tenir compte des droits de mutation et des frais de notaire qui peuvent être relativement élevés compte tenu du cout très abordable d’un terrain non constructible.

Il faudra prévoir pour cela environ 1500 euros pour un terrain pour lequel le prix d’achat est de seulement 1000 euros !

Solution de prêt pour l’achat d’un terrain non constructible

Faire le choix d’un crédit personnel

Pour l’acquisition d’un terrain non constructible, vous pouvez choisir de prendre un prêt personnel auprès d’une banque ou d’une institution financière. Généralement, un crédit personnel permet d’avoir suffisamment de liquidité pour être en mesure d’acheter votre parcelle non constructible.

type de crédit pour un terrain non constructible

Elle offre également l’avantage d’être contracté facilement et assez rapidement. Vous pouvez rechercher la banque qui répond à votre besoin et faire une simulation de ligne pour connaître votre capacité d’emprunt et ainsi adapter le montant à emprunter et la durée de remboursement en fonction de votre budget. Notez que le choix du prêt personnel est indiqué pour des montants d’investissement pas trop élevés.

En utilisant un simulateur de prêt, vous avez également idée précise du montant et du nombre de mensualités que vous aurez à rembourser. Il est important d’avoir toutes ces informations avant de vous lancer.

Opter pour un crédit immobilier

Dans le cadre de l’acquisition d’un terrain non constructible de plus grande superficie nécessitant de fait un investissement beaucoup plus important (plus de 20 000 euros), vous avez la possibilité de faire recours à un crédit immobilier.

Ce ne sont pas toutes les banques qui proposent des prêts immobiliers, c’est pourquoi il faut faire une recherche préalable pour identifier celle qui offre ce type de services. Par la suite, rapprochez des conseillers de la banque pour avoir tous les renseignements utiles quant à la réalisation de votre projet.

En règle générale, vous devez savoir que les banques et autres établissements de crédits n’ont pas de problème à vous donner un crédit. Vous devez juste être en mesure de rembourser dans les délais impartis.

Si vous avez quelques hésitations sur l’option de crédit à choisir, vous pouvez lancer une comparaison en ligne. Plusieurs agences vous permettent de comparer gratuitement les différents taux d’intérêt entre prêt personnel et prêt immobilier.

Ainsi vous allez trouver la solution la plus avantageuse pour vous et vous pourrez dès lors faire votre choix.

Faire une simulation de prêt immobilier avant de demander un crédit

Comme nous vous l’avons dit, vous avez la possibilité de demander un crédit immobilier, si l’achat du terrain dépasse la somme de 20 000 euros. Normalement, pour une telle somme, vous ne devriez pas avoir de souci pour pouvoir l’emprunter. En revanche, si la somme nécessaire s’avère plus importante, les choses peuvent être différentes. C’est pour cette raison que nous vous conseillons de réaliser une simulation de prêt immobilier, avant de vous engager pour l’achat du terrain. En 5 minutes, vous saurez si vous pouvez aller plus loin dans les démarches ou si vous devez y renoncer. 

La simulation de prêt immobilier peut aussi vous être utile pour connaitre le montant des prélèvements du crédit. Ainsi, en maîtrisant ses mensualités, cela permet de mieux gérer son budget pour la vie quotidienne et ses autres projets. Même si le taux d’endettement est désormais fixé à 35 %, cela ne prend pas en compte toutes les dépenses. Il est donc préférable de s’assurer que les mensualités vous conviennent. 

Enfin, la simulation peut vous permettre d’en savoir plus sur les autres possibilités de crédit immobilier, comme le prêt à taux zéro. 

Partager :