C’est quoi un thérapeute holistique ?

158
Partager :

La thérapie holistique devient de plus en plus pratiquée par plusieurs personnes. Cette médecine non conventionnelle est pratiquée par des thérapeutes dans le but de soigner l’état global d’une personne. Que savoir sur un thérapeute holistique ? Quelles sont les réalités de cette thérapie ? Nous apportons réponse à toutes vos interrogations dans cet article.

Que savoir sur un thérapeute holistique ?

Avant d’introduire sur la notion du thérapeute holistique, il est important de savoir d’abord ce que c’est que la thérapie holistique. En effet, la thérapie holistique est médecine qui étudie l’être humain dans sa globalité. Le terme grec « holos » implique déjà la globalité, le complet. Ainsi, cette médecine travaille sur l’être humain entier en étudiant son état physique, émotionnel, mental et aussi spirituel.

A lire en complément : Marque de dentifrice : les meilleurs dentifrice du marché

En ce qui concerne la notion du thérapeute holistique, comprenez d’abord qu’il s’agit de la personne qui pratique cette science. Autrement dit, le thérapeute holistique est celui qui soigne l’être humain en utilisant cette médecine non conventionnelle qui n’est rien d’autre qu’holistique.

Qui peut devenir thérapeute holistique ?

On ne se lève pas du jour au lendemain pour exercer ce métier. Tout comme les autres métiers, vous devez avoir des aptitudes, des diplômés pouvant attester que vous pouvez exercer cette médecine.

A découvrir également : Avis sur le groupement de laboratoires kantysbio

Pour devenir thérapeute holistique, vous devez au préalable maîtriser les techniques pour ne pas dire méthode, permettant d’harmoniser le corps et l’esprit. Le corps et l’esprit sont les deux éléments sur lesquels se base cette médecine non conventionnelle. Comme aptitude professionnel, le futur thérapeute holistique doit pouvoir se retrouver sur le plan psychologique étant à la fois :

  • Un Sophrologue
  • Un Praticien en Relation d’aide
  • Un Praticien en Hypnose

Pour ce qui concerne l’étude corporel, vous devez avoir des aptitudes vous permettant d’être à la fois :

  • Un Consultant en Réflexes primitifs
  • Un Énergéticien
  • Un Réflexologue
  • Un Praticien en Massages du monde

Ces métiers vous permettront d’exercer en toute tranquillité la thérapie holistique. Mais en plus de ces compétences, vous devez avoir l’art-thérapeute. Ce dernier élément est important pour ne pas dire que cette la clé pour être devenir thérapeute holistique. Toutes ces compétences réunies vous permettront d’être un bon thérapeute holistique.

Sous d’autres plans, ces différents métiers sont considérés aussi comme étant des formes de thérapie holistique.

La thérapie holistique, pour qui ?

Comme énoncé précédemment, la thérapie holistique s’adresse  à toute personne qui souhaite se soigner avec une méthode moins conventionnelle. Ce dernier devra être dans un autre état d’esprit autre que quelqu’un qui prend des comprimés pour se soigner. Il peut s’orienter vers cette pratique par curiosité et mettre de côté la médecine conventionnelle. Ici aucune prescription de comprimé n’est faite, si vous voulez des comprimés pour guérir un mal cette thérapie n’est pas la solution à votre problème.

Que peut soigner un thérapeute holistique ?

La thérapie holistique traite plusieurs maux chez l’être humain. Les différents troubles qu’elle peut soigner sont : le stress, les troubles du sommeil, les maux de dos, les migraines, les problèmes de poids, les maladies chroniques ou encore les chocs émotionnels.

D’autres troubles peuvent être soignés par cette médecine. Pour les cas graves comme les cancers, la maladie d’Alzheimer, la thérapie holistique peut également être utile pour ce patient.

La thérapie holistique : Comment se déroule-t-elle ?

La thérapie holistique se déroule suivant plusieurs étapes. Un bon thérapeute ne va brûler aucune étape lors de la séance.

Pour commencer, le thérapeute évalue vos carences et vos excès nutritionnels. Le but est de connaître l’état de votre santé afin de déterminer le traitement fiable adéquat pour soigner vos besoins.

Ensuite, la seconde étape consiste à pratiquer la psychothérapie. En effet, cette partie permet au patient de se découvrir sur le plan émotionnel et vécu. Ici le thérapeute travaille sur les émotions du patient. Avec cette pratique, il aide le patient à retrouver de l’harmonie dans sa vie.

La dernière étape est celle la plus complexe lors de la thérapie holistique. Cette phase consiste à booster le corps du patient en énergie. Il revient donc au patient, d’adopter non seulement la position mais aussi d’avoir une concentration maximale pour réussir cette étape.

Ainsi s’achève cette thérapie. L’avantage est qu’à la fin, le patient parviendra à un état d’esprit plein. Sur le plan émotionnel, physique et énergétique, il sera beaucoup plus autonome.

Partager :