Quel jeu faire à deux ?

44
Partager :

Pour pimenter une nuit, la soulever ou simplement rire, l’une des meilleures solutions est de trouver des jeux à faire. Que ce soit pour deux pour s’amuser, se découvrir, flirter ou se rencontrer, adulte ou enfant, nous jouons. Voyons ensemble 10 jeux amusants à faire pour deux.

Action ou Vérité

Super classique. Vous pouvez en apprendre plus sur votre partenaire avec un bon jeu d’action ou de vérité. Choisissez des questions qui vous permettent d’en apprendre davantage sur lui. Parfait pour les couples qui viennent de rencontrer ou les personnes âgées qui pensent tout savoir mais seront surpris.

A lire également : Quand a été écrit le Coran ?

Le jeu des mimes

Le principe est simple, le premier joueur glisse un mot ou une action dans l’oreille du deuxième joueur. Ce dernier devra l’imiter le mieux possible. Les actions peuvent être des gestes quotidiens (vélo, shopping, regarder la télévision) ou vous pouvez même essayer d’imiter les animaux, avec ou sans pleurer.

Ciseaux en papier rocheux

Un vieux jeu, très vieux… et nous aimons encore tant ! Pour le test, il est utilisé pour nous séparer de l’enfance dans toutes les tâches quotidiennes : faire la vaisselle, promener le chien, nettoyer la litière de chat,… un petit rappel des règles : la pierre bat les ciseaux, les ciseaux frappent le papier, le papier bat la pierre.

A lire en complément : Quel site pour une école à la maison ?

Si vous êtes un nerd, je vous propose une variante : Spock lézard ciseaux ciseaux roche. Les règles sont les suivantes : le lézard est écrasé par la pierre et est décapité par des ciseaux. Il empoisonne Spock et mange du papier. Spock, quant à lui, casse les ciseaux et pulvérise le rocher, mais il perd devant le papier et le lézard. Ensuite, nous avons plus de possibilités. Vous pouvez vous amuser à personnaliser votre jeu en le personnalisant avec vos références culturelles.

À l’unanimité

Ici, vous avez besoin d’un maître du jeu. Ce maître choisit un mot qui ne devrait pas être trop précis ou trop vague. Par exemple, « animaux » est très vague. « Carotte Aimants Animaux » est très précis, mais « lapin » est un bon mot. En quelques minutes, les joueurs doivent écrire huit mots associés au mot initial. Dans notre exemple : la civette, la carotte, les insectes de lapin, la cage, etc.

Le but n’est pas de trouver un mot que personne ne trouve mais, au contraire, de trouver les mêmes mots que les autres. En fait, chaque joueur lit ses huit mots et reçoit autant de points que le nombre de réponses communes données par d’autres joueurs. Le gagnant est celui qui a trouvé le mot le plus commun avec les autres.

Le jeu post-it

Les deux participants doivent écrire sur un post-it le nom d’un personnage réel ou fictif. Cependant, assurez-vous que les deux participants sont capables de deviner qui c’est. Les adversaires devraient se tenir un post-it sur le front, sans que l’autre ait vu ce qu’il y avait.

Il appartient alors aux plus jeunes de poser toutes les questions qu’ils veulent, l’autre participant doit répondre uniquement par « oui » ou « non. » Si la réponse est « oui », il peut poser une question. Au contraire, si la réponse est « non », c’est le tour de votre voisin droit.

Alibi

Pour jouer à ce jeu, il suffit d’accepter un scénario global. Ce préambule garantit à lui seul de longues minutes de discussions amusantes et animées. Le meurtre d’un vieux pêcheur dans le port de Marseille vers une heure du matin.

Le suspect désigné dispose de deux minutes pour élaborer un plan, loin des oreilles indiscretes de l’enquêteur, qui réfléchit sur les questions qu’il va poser et comment il les posera. Le suspect est alors interrogé. C’est à lui d’inventer une histoire qui se lève et convainc le policier de son innocence sans les détails de son récit ne le trahit pas…

Le 21

Le jeu est très simple à jouer tout en buvant de l’alcool (ou tout autre liquide), vous devez faire le tour de la table en comptant jusqu’à 21. Pendant ce tour, on peut dire un, deux ou trois chiffres. Si nous ne disons qu’un seul, c’est au joueur de continuer la série. Si on dit deux, c’est pour l’autre. Si nous disons trois, il saute le deuxième joueur et revient directement au tour du premier joueur. Si le deuxième joueur a tort et se lève pour aller à une table ronde, il doit boire et recommencer.

Lorsque vous atteignez 21 ans, vous remplacez un nombre par un mot ou une phrase que personne n’aime, comme « ne cassez pas trois jambes pour un canard ». Si le deuxième joueur oublie ce mot ou cette phrase, il doit le boire. Et nous recommençons encore et encore, ce jeu n’a pas de fin. (Ou quand tout le monde finit par dormir).

Le Mikado

Ce jeu mettra à l’épreuve la dextérité et la patience de chacun. Rappel des règles. Si vous n’achetez pas le jeu, vous pouvez utiliser de petits bâtons ou cuillères. Empilez aléatoirement chaque joueur essaiera d’enlever l’un des bâtons ou une cuillère de la pile, empêchant les autres de bouger.

Chasse au trésor par SMS

La chasse au trésor par SMS est un jeu parfait pour s’amuser avec deux, surtout en tant qu’amoureux. Cela permettra de mettre un peu d’assaisonnement dans votre vie en couple ou de précipiter les choses avec votre future petite amie. Le jeu est à nouveau très simple. Tout d’abord, il est nécessaire de cacher un peu partout dans l’appartement ou la maison le célèbre trésor. Ce trésor peut être des goodies, un cadeau comme une bague, une horloge, etc. Ensuite, vous envoyez un texte sous la forme d’un puzzle à résoudre pour trouver où se trouve le trésor.

Je vois quelque chose et pas toi

Ce jeu peut être joué n’importe où, n’importe quand. La première personne choisit un objet ou une personne qu’elle voit autour de lui. Puis elle commence à le décrire en commençant par ceci : « Je vois quelque chose que vous ne voyez pas » et donne ensuite des éclaircissements « C’est bleu, petit, rond, etc. » D’autres devraient deviner l’objet ou la personne en question. Celui qui devine peut choisir un objet à deviner. Que s’est-il passé ?

Ici, l’imagination a préséance. Vous pouvez choisir les règles comme vous le souhaitez, mais souvent les recherches sur Internet sont autorisées et la préparation en amont est souvent nécessaire. Une personne raconte la fin d’une histoire et l’autre doit deviner le début et le déroulement de cette histoire.

La personne qui cherche l’histoire peut poser des questions à la première personne qui répondra par « oui » ou « non ». L’histoire en question peut être imaginée ou vous pouvez jouer une variante en utilisant des nouvelles, des dessins animés, etc. thème peut être établi ou non.

Cadavre exquis

Ce jeu est très apprécié par les poètes. Il s’agit de créer une histoire en collant des morceaux de chaque joueur. Souvent, l’histoire n’a plus de sens ou est tirée par les cheveux, ce qui donne lieu à des situations arrogantes et extrêmement drôles. Tout d’abord, il est nécessaire de s’entendre sur un départ. Un endroit, une personne, une directive.

Par, ce sera une histoire d’aventure, d’horreur, etc Choisir cela donnera une ligne directrice de ne pas sombrer trop dans l’incongru. L’un des deux joueurs donne une première phrase pour commencer l’histoire et commence la deuxième phrase avec 1 ou 2 mots maximum. Ensuite, chaque joueur, à son tour, terminera la phrase de l’autre joueur.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons