Cigarette électronique : comment faire plus de vapeur ?

534
Partager :
Cigarette électronique comment faire plus de vapeur

Du e-fumeur invétéré au débutant qui apprécie l’e-cigarette comme une alternative au tabac, le désir de produire plus de vapeur touche beaucoup d’utilisateurs. Pour y parvenir, il faut commencer par rappeler le fonctionnement de la cigarette électronique.

La batterie se charge de chauffer la résistance et par la suite, le liquide contenu dans l’e-cigarette se vaporise et est libéré à travers le drip-tip. Découvrez dans cet article comment faire plus de vapeur avec votre cigarette électronique.

A lire en complément : Comment optimiser la durée de fonctionnement de votre circulateur de chauffage

L’importance de produire plus de vapeur

Certains peuvent penser qu’il s’agit d’un objectif inutile ou puéril. Mais, cela revient à oublier l’objectif premier de la cigarette électronique qui est d’aider les fumeurs à arrêter l’usage du tabac. Comme sur www.ecigplanete.com, produire plus de vapeur peut également être justifié par le désir de la performance ou de la technologie.

Il existe d’ailleurs de nombreuses façons d’accroitre la production de vapeur de votre e-cigarette. Dans les cas extrêmes, on parle de « cloud chasing », une pratique consistant à augmenter la quantité de vapeur lors de l’utilisation de la cigarette électronique.

A lire également : A la rencontre d’un constructeur de maisons de dernière génération

Comment obtenir plus de vapeur ?

La puissance de la batterie

La puissance de la batterie est un paramètre clé pour la production de vapeur. Pour un résultat confortable satisfaisant en termes de volume de vapeur, une box d’une puissance de 60W avec l’airflow complètement ouvert peut faire l’affaire. En outre, avec une puissance de 200 W, il sera facile d’ajouter de nouveaux nuages dans le ciel.

Le clearomiseur, la résistance et le flux d’air

Cigarette électronique comment faire plus de vapeur

La puissance n’est pas utile sans un clearomiseur et une bonne résistance. En vue de générer beaucoup de vapeur, il faut se servir d’une résistance subohm (inférieure à 1 ohm) avec un clearomiseur adapté à ces résistances. Plus la valeur est faible, plus vous aurez la possibilité d’envoyer de la puissance et donc, de produire de vapeur.

Les e-liquides

Pour la production d’une grande quantité de vapeur, il est conseillé de choisir un e-liquide avec une concentration maximale de glycérine végétale (VG). Il s’agit du composant qui confère à la vapeur son épaisseur et son volume. Si vous souhaitez uniquement créer de gros nuages, alors choisissez du VG pur sans propylène glycol (PG), ni arômes.

L’inhalation de la vapeur

Pour tirer le meilleur parti de la vapeur, l’inhalation directe augmente considérablement le taux d’inhalation et le volume. Dans cette méthode, il faut inhaler la vapeur directement à l’aide des poumons, plutôt que d’utiliser un processus en deux temps consistant à recueillir la vapeur dans la bouche.

Cependant, inhaler pendant trop longtemps est une pratique contre-productive. En effet, la vapeur n’a pas la capacité de survivre longtemps dans l’air des poumons et si la durée entre l’inhalation et l’expiration est trop longue, la vapeur sera alors moins dense.

Enfin, vous pouvez essayer la technique de la double bouffée. Elle consiste à prendre une première inspiration assez courte pour chauffer la résistance et à prendre une seconde plus profonde et plus puissante lorsque la production de vapeur atteint son maximum.

Maitriser la cigarette électronique

Pour tirer le meilleur parti de votre appareil, vous devez maitriser ses caractéristiques et ses réactions. Toutes les e-cigarettes ne disposent pas de la même courbe de puissance à l’aspiration et certaines ont différents modes de fonctionnement.

Partager :