Airsoft : comment vérifier le joint hop up de sa réplique et quel degré choisir en cas de remplacement ?

166
Partager :

Airsoft est un sport passionnant avec une grande variété de répliques disponibles. L’une des pièces essentielles à la performance de votre réplique airsoft est le joint hop up. Il a pour fonction d’ajuster la trajectoire de la bille, ce qui permet d’obtenir une meilleure précision et portée. Voici comment vérifier l’état de votre joint hop up et quel degré choisir lorsqu’il s’agit de remplacer cette pièce.

Comment vérifier l’état du joint hop up sur votre réplique airsoft ?

Pour commencer, il est nécessaire de savoir où se trouve le joint hop up sur votre réplique airsoft. Généralement, il se situe entre le canon et la chambre de tir. Vous devrez démonter cette partie de votre réplique pour y accéder. Veillez à prendre toutes les précautions en termes de sécurité avant de procéder aux manipulations :

A lire en complément : Financement court terme : quelles sont les solutions disponibles ?

  • Retirez la batterie ou le gaz si vous utilisez un modèle de réplique électrique (AEG) ou gaz blowback (un exemple de ces derniers étant les GBBR)
  • Assurez-vous qu’il n’y a pas de billes dans la réplique

Démontage de la réplique

Une fois en sécurité, démontez votre réplique en respectant les étapes suivantes :

  • Retirez le chargeur
  • Séparez la partie supérieure de la partie inférieure (séparation appelée ‘split’ sur certains modèles)
  • Retirez le canon, avec précaution pour éviter tout dommage

Examen du joint hop up

Ensuite, il est temps d’examiner attentivement le joint hop up. Il doit être souple et ne pas présenter de fissures, déchirures ou traces d’usure. Si vous remarquez des défauts tels que :

A découvrir également : Où commander du eliquid france relax 50ml ?

  • Rugosité excessive
  • Fissures
  • Déformation
  • Gonflement

Il est temps de remplacer votre joint hop up pour assurer un fonctionnement optimal de votre réplique.

Quel degré de dureté choisir pour le joint hop up ?

Les joints hop up sont disponibles en différents degrés de dureté, généralement compris entre 50 et 90. Le choix du bon degré dépend principalement du type de réplique airsoft que vous utilisez, ainsi que de sa puissance, mesurée en FPS (feet per second). Voici quelques conseils pour faire le bon choix :

  • Si votre réplique airsoft dispose d’une puissance comprise entre 250 et 350 FPS, optez pour un joint hop up plus souple, avec un degré entre 50 et 60. Un joint trop dur pourrait ne pas procurer un effet hop up suffisant pour compenser la faible puissance de votre réplique.
  • Les répliques airsoft dont la puissance se situe entre 350 et 450 FPS nécessitent un joint hop up avec un degré de dureté intermédiaire, compris entre 60 et 70. Ce compromis permettra à votre réplique de profiter pleinement des avantages du hop up sans exposer le joint à une usure prématurée.
  • Si votre réplique affiche une puissance supérieure à 450 FPS, il est recommandé d’utiliser un joint hop up avec un degré de dureté plus élevé, compris entre 70 et 90. La résistance accrue offerte par ces joints permettra de supporter la pression exercée lors des tirs et d’assurer une trajectoire stable pour les billes.

Pour vérifier l’état du joint hop up de votre réplique airsoft, il est important de procéder avec prudence au démontage de cette dernière, puis d’examiner minutieusement le joint afin de détecter d’éventuels signes d’usure ou de dommage. Pour choisir un joint hop up de remplacement, prenez en compte la puissance et le type de votre réplique, ainsi que les conditions climatiques dans lesquelles vous jouez.

Partager :