Que comprendre du divorce demandé et accepté à Marseille ?

21
Partager :
divorce

Le divorce est un processus long et compliqué qui nécessite parfois un avocat. Cela est le cas lorsque les deux partenaires n’arrivent pas à s’entendre sur la manière de divorcer. Le désaccord peut être lié au partage des biens ou à la garde des enfants. Si vous êtes dans une situation similaire, vous aurez certainement besoin de l’expertise de Maître Viguier à Marseille.

Qu’est-ce qu’un divorce demandé et accepté ?

Plus connu sous l’appellation d’acceptation du principe de rupture de mariage, ce type de divorce se classe dans la catégorie de ceux contentieux. En clair, les deux conjoints sont d’accord sur le point qu’il leur est nécessaire de se séparer légalement. Le point d’achoppement n’est rien d’autre que les modalités de divorce.

A lire également : Une cigarette E qui sent brûlé ?

Néanmoins, ils peuvent ne pas harmoniser leur point de vue sur le partage des biens, la garde des enfants ou autres. Dans ce cas, le divorce doit être porté devant les juridictions compétentes à cause du litige. L’initiative peut être prise par un partenaire ou les deux à la fois.

Il vous faudra alors un avocat expérimenté qui a déjà fait ses preuves dans plusieurs affaires similaires. Maître Viguier est l’un d’eux. Son cabinet se fera un plaisir de vous accueillir à Marseille pour vous obtenir gain de cause. Pour en savoir plus, rendez-vous sur son site internet.

A lire aussi : ​Pourquoi acheter une BMW d’occasion ?

Quelles sont les différentes étapes de ce type de divorce ?

Après la prise de décision de divorcer, vous doutez de la bonne foi de votre partenaire dans la garde des enfants ou le partage des biens. La solution la plus avantageuse est d’initier une procédure de divorce sur acceptation du principe de la rupture des liens du mariage.

La première démarche est de se rapprocher d’un cabinet d’avocat comme celui du Maître Viguier. Il déposera à son tour une requête auprès du Juge aux Affaires Familiales. Après étude du dossier, le juge va organiser une audience de conciliation avec chaque partie. À cette étape, les partenaires peuvent trouver un terrain d’entente sur les conséquences du divorce et voir le processus prendre fin.

Dans le cas contraire, le juge sera obligé de rédiger une ordonnance de non-conciliation. Ensuite, les époux doivent introduire une demande introductive d’instance où chaque partie fait des propositions sur les conséquences personnelles et patrimoniales. C’est sur la base de ce document que le juge rendra sa décision finale.

À propos du cabinet Viguier

Le cabinet Viguier reste l’un des meilleurs de la profession qui accorde une attention particulière à l’écoute des préoccupations de ses clients. À Marseille, il ouvre ses portes tous les jours ouvrables pour accueillir toute personne désireuse d’introduire une requête de divorce ou qui a besoin de conseils sur le sujet.

Partager :