Comment imbiber une résistance de cigarette électronique ?

32
Partager :
cigarette électronique

Depuis l’avènement de la cigarette électronique, beaucoup de personnes ont abandonné l’utilisation de la cigarette traditionnelle. Cette dernière offre une expérience limitée par rapport à l’e-cigarette qui propose plusieurs saveurs. Pour un bon fonctionnement de celle-ci, il est important de bien imbiber sa résistance. Cette tâche, visiblement complexe, est très facile à effectuer si vous suivez les bonnes astuces. Voici pour vous un guide qui donne les étapes à respecter pour la réussir.

Comment fonctionne la résistance d’une cigarette électronique ?

Une cigarette électronique est constituée de plusieurs composants qui permettent son bon fonctionnement. L’un d’entre eux est la résistance. Cette dernière est très importante dans le fonctionnement de l’appareil, car elle permet de produire la vapeur.

A découvrir également : Pourquoi faire appel à un coach en développement personnel ?

La résistance d’une e-cigarette est composée de fils métalliques et de mèches qui sont disponibles sous plusieurs formes. En général, le fil de kanthal et les mèches en coton sont les plus utilisés.

À chaque fois que vous tirez votre cigarette électronique, la résistance aspire votre e-liquide grâce à la mèche. Celui-ci existe en plusieurs arômes et vapeurs. Au cours de votre aspiration, vous appuyez dans le même temps le bouton « switch » qui permet de mettre en marche la batterie de votre e-cigarette. Cela entraîne le chauffage du fil et la transformation du e-liquide en vapeur.

A lire aussi : 4 astuces pour bien gérer les notes de frais dans votre entreprise

Quelles sont les étapes pour imbiber la résistance d’une e-cigarette ?

Pour imbiber le coil ou la résistance de votre cigarette électronique, vous devez respecter certaines étapes. En premier lieu, vous devez égoutter un e-liquide de votre choix sur le coton de votre résistance. Il est important que la mèche en coton ne soit pas saturée. Pour cela, il faut éviter d’égoutter au niveau du centre du coil.

Ensuite, vous pouvez positionner le coil dans le réservoir destiné à recueillir l’e-liquide. Il faut maintenant verser le mélange dans ce réservoir et attendre entre cinq et dix minutes, le temps que le coil soit bien imbibé. Pour avoir l’assurance que l’imbibition est effective, il est recommandé de tirer quelques coups de votre cigarette électronique éteinte. Une fois que le processus est terminé, appuyez sur le bouton pour vapoter comme d’habitude.

Pourquoi amorcer la résistance d’une e-cigarette ?

Lorsque vous disposez d’une nouvelle résistance et que vous ne l’imbibez pas, vous risquez de connaître un « dry hit ». En effet, une résistance neuve est dotée de mèches et de fils jamais utilisés. Ainsi, après l’appui sur le bouton d’allumage sans faire l’imbibition, il s’observe un chauffage du fil métallique. Ce chauffage va entraîner la brûlure de la mèche (en coton encore sec).

Il y aura également la même réaction lorsque vous imbibez mal la résistance, c’est-à-dire qu’il reste des parties du coton qui sont encore sèches après l’opération. Cela peut avoir plusieurs conséquences. D’abord, il peut se produire un mauvais fonctionnement du coil. Ce dernier sera dans l’incapacité de produire une vapeur importante. De plus, le goût brûlé produit suite à cela peut gâcher votre expérience de vapoteur.

En somme, l’imbibition d’une résistance de cigarette électronique peut être réalisée en trois étapes. Après avoir ajouté des gouttes d’e-liquide sur le coton, introduisez le coil dans le réservoir et remplissez-le d’e-liquide. Une fois que vous avez l’assurance que le coton est imbibé, appuyez sur le bouton de mise en marche.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons