Les différentes techniques de soudure

1005
Partager :

La soudure est indispensable pour fabriquer plusieurs biens qu’on utilise au quotidien. Elle permet de lier plusieurs supports de façon très rigides et résistant dans le temps. Il existe principalement cinq techniques de soudure et chacune est unique en son genre.

La soudure MMA ou le soudage à l’arc

C’est une technique très prisée puisqu’elle permet de travailler sur différents matériaux. Le rendu est généralement d’excellentes qualités et surtout esthétiques. Vous trouverez facilement les instruments pour ce type de soudure dans les commerces spécialisés comme EasyWeld France et autre. Cette méthode de soudure implique une bonne utilisation de l’arc électrique. Au cours du procédé, c’est la chaleur dégagée qui induit la fonte du métal ainsi que celui de la pièce principale. Pendant et à la fin de la solidification, le métal est protégé par le laitier.

A lire également : Signification des couleurs de bougies pour rituels : découvrez leurs pouvoirs

La soudure TIG

Cette méthode de soudure nécessite également l’arc électrique. Elle permet de faire des soudures assez solides, robuste et durable. Pour bien s’y employer, il est indispensable d’avoir des prérequis. Ce n’est donc pas un simple jeu de bricolage. TIG est mis pour « Tungsten Inert Gas ». Cela s’explique par le fait que le tungstène remplace l’or, car il s’avère plus pratique. Ce matériau possède des propriétés de hautes densités, mais reste également léger tout au long de l’utilisation. La soudure TIG permet de travailler sur différentes matières, dont le bronze et l’aluminium.

La soudure MIG/MAG

Le soudage MIG/MAG requiert lui aussi l’utilisation de l’arc électrique. Il est réservé pour ceux qui s’y connaissent réellement dans le métier. On la recommande pour les travaux sur les matériaux ayant de grandes épaisseurs. La soudure ici est également facilitée par l’utilisation de la chaleur produite par l’arc électrique. La différence majeure réside dans le fait qu’on recourt également au gaz. Lorsqu’il s’agira d’une soudure MID, le gaz sera inerte. Par contre, quand il sera question d’une soudure MAG, ce gaz sera actif.

A lire en complément : Comprendre l'article 74 du Code de procédure civile : exception de procédure expliquée

Le soudage PLASMA

La technique de soudure PLASMA se distingue des autres procédés par la solidité de ses soudures. Il suffira d’une seule séance pour rendre très résistante une jointure entre deux matériaux. On l’utilise fréquemment dans les industries et elle a des propriétés similaires au soudage TIG. Ici, vous aurez besoin de deux gaz, un pour la soudure, un autre pour augmenter la qualité de la soudure.

La soudure au chalumeau

Le soudeur aura principalement besoin de chalumeau pour réaliser ce type de soudure. On en fait usage souvent pour la fabrication des machines industrielles. Les erreurs de précisions font d’elles une soudure peu pratique pour les projets de faibles dimensions nécessitant beaucoup d’esthétisme. Cette procédure implique le recours à la flamme pour faire fondre le métal. Les débutants peuvent parfaitement se l’approprier. Pour une première utilisation, faites-vous assister par un professionnel.

Partager :