Financement court terme : quelles sont les solutions disponibles ?

102
Partager :

En raison d’une situation ou l’autre, une entreprise peut parfois faire face à un manque de trésorerie ponctuel. Toutefois, il existe des solutions de financement court terme adaptées pour pallier ce genre de problèmes passagers. Découvrez ici quelques-unes de ces alternatives.

L’affacturage : la vente des factures

Encore appelée factoring, l’affacturage est une solution de financement court terme particulière. Elle consiste pour l’entreprise à vendre ses factures impayées à une société spécialisée, le Factor. Celui-ci envoie immédiatement à l’établissement concerné une avance de paiement sur environ 80 % à 90 % de la valeur totale des factures.

A lire en complément : Pourquoi utiliser des pièges à phéromones plutôt que des pesticides ?

Ce type de financement court terme implique des commissions souvent élevées à verser au Factor. Il est donc important de maîtriser tout ce qu’il faut savoir sur l’affacturage avant de la choisir. Notez cependant que cette alternative de financement vous permet de combler rapidement votre manque de trésorerie. Mieux, vous êtes aussi affranchi de toutes les formalités de gestion des créances.

Le crédit de trésorerie : le crédit supplémentaire

Le crédit de trésorerie est un prêt bancaire d’un faible montant destiné aux besoins limités ou ponctuels d’une entreprise. Il est généralement octroyé sous forme de crédit supplémentaire, de facilités de caisse ou d’autorisation de découvert plus large.

A voir aussi : Projets électroniques : pourquoi solliciter l'expertise d'un ODM ?

Pour être éligible au crédit de trésorerie, il est impératif de remplir deux conditions importantes. La gestion des finances ainsi que la santé générale de votre entreprise doivent être convaincantes.

Le découvert bancaire autorisé : la source de financement immédiate

Proposé par plusieurs banques, le découvert bancaire autorisé permet aux entreprises d’emprunter une somme plus élevée que leur solde de compte. Mais ce dépassement de limite a un seuil fixé par la banque qui octroie le crédit.

Cette limite de prêt dépend de la santé financière de l’entreprise et de sa relation avec l’institution qui lui cède le prêt. Le découvert autorisé est une solution de financement court terme assez efficace. Retenez qu’elle peut toutefois devenir coûteuse sur le long terme, car les intérêts qu’elle implique sont parfois très élevés.

Le crédit de campagne : la ligne de crédit renouvelable

Pour répondre à vos besoins de trésorerie à court terme, vous pouvez aussi choisir le crédit de campagne. C’est une ligne de crédit renouvelable que vous percevez via une banque ou une institution financière.

Le crédit de campagne offre une flexibilité très intéressante. Concrètement, vous avez la possibilité d’emprunter de l’argent en cas de besoin et ne le rembourser qu’une fois votre trésorerie rétablie. Vous pouvez donc gérer sereinement vos pannes financières saisonnières.

Les subventions : les fonds de projets spécifiques

Si vous êtes une organisation à but non lucratif ou une entreprise exerçant dans la recherche ou le développement, optez pour les subventions. Ce sont des fonds légués pour des projets spécifiques par des fondations, organismes gouvernementaux et autres entités. Ils servent généralement à soutenir des initiatives profitables pour la communauté ou l’industrie.

L’atout principal de cette solution de financement court terme est qu’elle ne nécessite pas de remboursement. Vous n’accumulez donc aucune dette. L’inconvénient majeur des subventions est le temps et les efforts qu’elles demandent pour la rédaction de demandes de subventions pertinentes.

D’autre part, vu que cette alternative de financement court terme n’est destinée qu’à des projets particuliers, son utilisation est donc assez restreinte.

Partager :