Quand faire un lavage d’oreille ?

155
Partager :
lavage d’oreille

Pour son équilibre, l’être humain dispose de 5 sens de bases. Parmi eux se trouve l’audition. Ce dernier est sous le contrôle des oreilles qui se chargent de percevoir les sons. Il est important de procéder au nettoyage de cet organe pour lui garantir un bon fonctionnement. Quand faire un lavage d’oreille ? Éléments de réponses.

Faire un lavage d’oreille chaque semaine

L’entretien n’a jamais fait du mal sauf du bien. Sauf qu’avec les oreilles, il faudra y aller avec tact. En effet, il ne faudra pas procéder à un lavage trop régulier, car cela n’aide pas l’organe. En effet, le nettoyage vise à enlever les peaux mortes et le cérumen qui se trouve dans l’oreille. Cette sécrétion produite par les glandes sébacées a pour première fonction de protéger votre tympan. C’est son accumulation qu’il faudra éviter, car cela provoque un bouchon.

A voir aussi : 3 méthodes de relaxation simples pour un bien-être assuré

Faire un lavage d’oreille devrait donc être une opération hebdomadaire. Ce rythme permet aux cérumens de remplir leur fonction et de laisser juste le surplus sortir. Aussi, c’est une manière de ne pas trop vous occuper. C’est aussi une méthode qui vous permet de réaliser des économies sur votre matériel de nettoyage. Votre oreille n’est pas vraiment un endroit insalubre. Nettoyez-la une fois par semaine donc. Cela sera plus que suffisant sans compromettre votre santé.

Faire un lavage d’oreille à l’eau chaque jour

Si vous ne souhaitez pas vous servir de matériel de nettoyage, vous pouvez utiliser les moyens de bord. Il s’agit essentiellement ici de l’eau. Ce liquide précieux peut vous permettre de réaliser la salubrité au sein de vos oreilles. Cependant, cette pratique doit être appliquée chaque jour. Pour faire un lavage d’oreille avec de l’eau, il vous faudra juste quelques secondes. La méthode est inoffensive et simple à exploiter.

A voir aussi : Langue jaune : Causes, traitement et plus encore

Pendant votre bain, faites introduire quelques jets d’eau dans le conduit auditif. Ensuite, penchez la tête pour laisser couler. L’eau sortira avec tout ce qui est déchets dans votre oreille. Vous devez vous servir d’un mouchoir ou d’un torchon pour essuyer.

Assurez-vous que le conduit est bien sec. Cela est important, car vous pourriez vous retrouver avec des démangeaisons. Un peu d’eau savonneuse devrait faire l’affaire pour le pavillon qui a aussi besoin d’être maintenu propre. Faites attention à ne pas faire de gestes brusques cependant.

Le matériel pour un bon nettoyage

lavage d’oreille

Puisqu’il est question de la fréquence de nettoyage des oreilles, il est aussi important de parler du matériel à utiliser pour opérer un tel acte de salubrité.

Les sprays

Les sprays représentent une solution médicale pour mettre votre oreille au propre. Ce produit se vend uniquement en pharmacie et est de fabrication industrielle. C’est donc une alternative sûre puisque les spécialistes se sont assuré que le principe actif n’ait pas d’effet secondaire sur son utilisateur. À ce propos, il est impératif que vous consultiez un médecin ORL avant de vous lancer dans l’usage des sprays. C’est au spécialiste de vous prescrire ce produit avant que cela ne soit un réflexe pour vous.

Généralement, le professionnel de la santé veillera à vérifier que vous n’avez pas le tympan endommagé avant de vous faire un lavage d’oreille au spray. Cela est important puisque le spray peut agir négativement, si votre tympan a un problème. Pour s’en servir, il faudra vaporiser le spray à l’intérieur de l’oreille. Le liquide se chargera de fragmenter le bouchon de cérumen qui va s’écouler. Veillez à vous munir de quoi vous essuyer l’oreille.

Le cure-oreille pour faire un lavage d’oreille

Il est important de disposer de cure-oreilles. Ce dispositif est d’une efficacité inestimable. Il est adapté au nettoyage de vos oreilles et ne présente aucun risque. Si vous ne comptez pas utiliser de spray ou le lavage sous la douche avec de l’eau, c’est le matériel à adopter. Vous ne risquez pas de rater le cérumen de trop. En effet, sa structure lui permet de faire un raclage sans risque de pousser les déchets plus en profondeur.

C’est la solution idéale et elle est plus pratique que le coton-tige. Vous devez songer à bannir cela puisque ce matériel muni de coton est très mal exploité. Avec son bout, il peut favoriser la formation de bouchon et irriter le canal auditif. Faites attention donc et réduisez autant que possible son utilisation. Cela vous évitera les eczémas et des irritations inexplicables.

Partager :