Assurance loyer impayé : protégez-vous contre les mauvais payeurs

828
Partager :
Assurance loyer impayé protégez-vous contre les mauvais payeurs

Les propriétaires qui louent leur maison ou leur appartement sont exposés à divers risques, tels que les dommages causés au bien, le non-paiement du loyer, les procédures judiciaires… L’assurance loyer impayé leur permet de se protéger contre le non-paiement et les dommages causés à leur logement. Voici l’essentiel sur cette garantie de loyer impayé.

Fonctionnement de la garantie loyers impayés

L’assurance ou encore garantie loyers impayés (GLI) est une protection pour les propriétaires d’immeubles locatifs contre les loyers impayés et les dommages causés au bien. En particulier, vous payez un certain pourcentage du loyer à la compagnie d’assurance. En contrepartie, celle-ci vous offre une couverture pour réduire les risques de non-paiement.

A lire en complément : Quelles sont les règles du Monopoly ?

En général, les services inclus dans un contrat d’assurance pour loyers impayés pour permettre au propriétaire de se protéger sont les suivants :

  • Indemnisation des loyers impayés
  • Dommages matériels
  • Protection juridique
  • Départ prématuré

Il convient de noter que l’assurance loyers impayés est facultative et n’est donc pas obligatoire.

A lire aussi : Comment optimiser le fonctionnement de son circulateur de chauffage ?

Une assurance avec un ensemble de garanties.

L’objectif principal de l’assurance loyers impayés est bien sûr de vous prémunir contre les mauvais payeurs. Vous pourrez ainsi recevoir les loyers en toutes circonstances et obtenir un remboursement des frais et des taxes.

Outre la garantie de base, vous pouvez trouver d’autres garanties optionnelles selon les compagnies d’assurance. On peut citer le remboursement des frais de procédure, tels que les honoraires d’avocats et d’huissiers. Il y a aussi l’indemnité en cas de départ prématuré du locataire, les frais de rénovation relatifs aux dommages causés par le locataire…

Assurance loyer impayé protégez-vous contre les mauvais payeurs

L’obligation d’indemnisation

Si les conditions d’indemnisation sont respectées, alors la compagnie d’assurance est tenue d’indemniser le propriétaire. Il s’agit là d’un réel atout par rapport à la caution solidaire. Ce dernier est actuellement une solution très courante, mais comporte des risques importants. En effet, la personne qui se porte garante peut, faire faillite à la suite d’un accident de la vie par exemple. Elle peut aussi être absente pour cause de son décès ou de déménagement. L’assurance loyers impayés permet au bailleur d’éviter ces risques.

Critères à prendre en compte lors du choix d’une GLI

Il est conseillé de choisir une offre qui couvre entièrement les loyers impayés et les dommages causés au logement. Selon votre situation et vos besoins, vous pouvez également bénéficier d’autres options : le remboursement des frais judiciaires, vérification de dossiers…

Un autre point à prendre en compte est le plafond d’indemnisation, soit la somme maximale que l’assureur vous versera comme indemnité pour loyers impayés. Il y a aussi le loyer maximum pouvant être pris en charge, allant généralement de 2 000 euros par mois à un maximum de 2 500 euros.

Concernant la durée de garantie, elle est comprise entre 12 mois à une durée illimitée. Les procédures administratives et judiciaires pouvant être particulièrement longues, optez pour une période de couverture d’au moins trois ans.

N’oubliez pas aussi la franchise et le délai de carence. La première désigne le montant à prendre e charge en cas de litige locatif et la seconde fait référence à la période pendant laquelle vous devez prendre en charge les loyers impayés, sans obtenir un remboursement de l’assurance.

Tous ces critères garantissent le choix d’une bonne offre d’assurance loyer impayé, mais aussi des prix plus élevés. Vous devez donc définir vos besoins et vos priorités lors de la comparaison des offres.

Partager :