Focus sur le credit a la consommation

30
Partager :

En France, à partir des années 1920, le crédit s’est démocratisé et de plus en plus de personnes ont décidé d’en bénéficier. C’est aux alentours des années 50 que le crédit à la consommation a fait son apparition dans le paysage français, ce qui a eu l’effet de considérablement changer les habitudes de nos citoyens. Si à l’époque ce type de crédit ne jouissait pas d’une bonne cote de popularité auprès du grand public, force est de constater qu’il est dorénavant accepté par tous et qu’il est entré dans le quotidien de la quasi-totalité des Français en activité.

Qui peut bénéficier d’un crédit à la consommation ?

Il est relativement aisé de contracter ce type d’emprunt. Pour cela, il faut être majeur, percevoir des revenus stables, vivre en France et bien entendu : ne pas être inscrit sur le fichier national des incidents de paiement de la banque de France. Si vous cochez toutes les cases, il n’y a pas de raison à ce que l’on vous refuse ce crédit. Pour cela, il suffit par exemple de cliquer ici pour un crédit à la consommation société générale.

A lire également : Quels sont les trois facteurs qui influent sur le marché de l'action ?

Combien de crédit à la consommation existe-t-il ?

D’abord, il convient de bien différencier le crédit à la consommation du prêt personnel. Le crédit consommation peut rester ouvert indéfiniment tandis que le prêt personnel se termine dès lors que vous avez remboursé la dernière échéance. Quoi qu’il en soit, le crédit à la consommation se divise en différentes catégories, dont les conditions s’adaptent en fonction de leur usage.

A découvrir également : Pourquoi faire appel à un expert comptable ?

Le crédit affecté

Ce type de crédit est soumis à justification. Effectivement, vous devez expliquer à votre banque à quoi vous servira la somme empruntée. Si toutefois l’achat venait à ne se réaliser, le crédit serait, lui aussi, annulé de façon automatique.

Le crédit renouvelable

Il est aussi appelé crédit revolving. Il est par rapport aux autres crédits assez particulier. Vous ne devez justifier de rien le concernant, et n’êtes pas obligé d’utiliser la totalité de la somme. Par conséquent, les intérêts ne sont prélevés que sur la somme utilisée.

Le crédit gratuit

Comme son nom l’indique, ce crédit ne vous coutera rien du fait que son taux d’intérêt est nul. Vous n’aurez qu’à rembourser la somme que vous avez empruntée, dans la mesure où votre emprunt ne dépasse pas 3 mois.

Un crédit à la consommation peut-il être refusé ?

Un crédit à la consommation peut tout à fait être refusé, cela arrive d’ailleurs environ une fois sur deux. Donc il est inutile de se formaliser pour si peu. Il existe d’ailleurs des recours si jamais, cela est votre cas.

Voici les raisons principales pour lesquelles un crédit peut être refusé :

  • Vous avez déjà différents prêts qui sont en cours et qui vous propulsent au-delà du seuil d’endettement,
  • Vous n’avez pas la capacité financière à rembourser l’emprunt,
  • Le demandeur est considéré comme étant à risque et ne remplit pas toutes les conditions,
  • Vous êtes inscrit dans un fichier (FICP, FCC ou fichier de gestion de la clientèle d’un établissement bancaire).

Partager :