Les risques liés au soudage

Le soudage est un procédé d’assemblage permanent. Il a pour objet d’assurer la continuité de la matière à assembler. Dans le cas de métaux, cette continuité est réalisée à l’échelle de l’édifice atomique. Cette opération peut être appliquée aux métaux ainsi qu’aux matières thermoplastiques. Le soudage est passé par plusieurs étapes au cours de l’histoire, mais aujourd’hui, grâce à Soudecoup, il a pris une nouvelle tournure.

Le soudage métallurgie

La mise en place de la métallurgie suppose une organisation sociale particulière. Si la céramique ne suppose qu’une activité familiale, la métallurgie suppose la mise en place d’une industrie avec de nombreuses personnes, des spécialistes et un marché ouvert. On peut aussi constater que dans les premiers temps les pays producteurs de minerais ne sont pas les pays consommateurs de métaux. Par ailleurs, l’usage du feu comme agent de transformation pour obtenir un métal des minerais fait que la métallurgie apparaît peu après la céramique. Cependant, le soudage ne doit pas être confondu avec le brasage. Lors des opérations de brasage, seul le métal d’apport, dont la nature est différente des pièces à assembler, participe à la constitution du cordon de soudure. Il existe près de 140 procédés différents de soudage qui peuvent être manuels, semi-automatiques, automatiques.

Lire également : Comment obtenir facilement son acte de naissance ?

Les risques du soudage

Du fait des hautes températures atteintes au point de fusion, tous les procédés de soudage émettent des fumées potentiellement nocives qui peuvent être inhalées par les soudeurs et les personnes travaillant à proximité. Ces fumées mélangées à de l’air chaud, sont formées en proportions variables, suivant le procédé de gaz et de poussières dont les dimensions sont en quasi-totalité inférieures au micromètre. Du fait de leur petite taille, ces poussières peuvent atteindre la région alvéolaire des poumons. Ainsi des maladies respiratoires pourraient s’annoncer et avoir un grand impact sur votre santé.

A lire aussi : Une jeune new-yorkaise immortalise son accouchement

Par ailleurs, ces risques ne sont pas que sanitaires. Mais ils peuvent aussi être d’ordre sécuritaire. Il peut provoquer des blessures maladies aiguës ou chroniques, mais aussi des accidents parfois graves tels que les électrocutions chez les soudeurs ainsi que chez les personnes travaillant à proximité. Outre les fumées de soudage, il y a les risques d’asphyxie, les brûlures de la peau, les lésions oculaires et auditives, l’électrisation, etc., le plus difficile est qu’il y a des risques qui existent et subsistent, quelles que soient les mesures qu’on puisse prendre alors que d’autres disparaissent.