Les tendances de la mode qui tirent leur inspiration des mouvements sociaux

711
Partager :

La mode a toujours été influencée par les mouvements sociaux et politiques. Aujourd’hui, la mode éthique et durable est de plus en plus populaire en réponse aux préoccupations environnementales et sociales. La tendance du genderless ou unisexe dans la mode s’inspire du mouvement pour l’égalité des genres. Les marques cherchent aussi à promouvoir la diversité et l’inclusion dans leurs campagnes publicitaires et leurs défilés, en réponse à la demande croissante de représentation de toutes les formes de beauté. Les mouvements sociaux ont un impact important sur la mode actuelle, qui cherche à répondre aux préoccupations sociales et environnementales tout en promouvant l’inclusion et la diversité.

Les mouvements sociaux dictent-ils la mode

L’influence des mouvements sociaux sur la mode est indéniable. Les vêtements ont toujours été un moyen d’exprimer son identité et ses opinions, et les mouvements sociaux ont souvent utilisé l’habillement pour communiquer leurs messages.

A lire aussi : Comment bien choisir son manteau d’hiver ?

Par exemple, dans les années 1960, la mode a été influencée par le mouvement hippie qui prônait l’amour libre, la paix, et le retour à la nature. Cette époque a vu l’émergence de styles tels que les robes longues en dentelle, les chemises à fleurs, et les pantalons pattes d’éph.

Plus récemment, le mouvement #MeToo a eu un impact sur la façon dont nous percevons et concevons notre garde-robe. Avec une prise de conscience croissante des problèmes liés au harcèlement sexuel et aux inégalités entre hommes et femmes, il y a une demande croissante pour des vêtements confortables mais élégants qui ne soient pas sexualisés ou stéréotypés selon le genre.

Lire également : Les meilleures couleurs pour sublimer votre silhouette

Cela se traduit par une tendance du genderless ou unisexe dans la mode où on opte pour des coupes simples sans accentuation particulière ni masculine ni féminine ; ainsi ces pièces peuvent être portées indifféremment par tous sexes confondus.

En même temps que cette recherche de simplicité vestimentaire s’opère, aussi, celle d’une consommation plus éthique : privilégier plutôt qu’un simple aspect esthétique d’une pièce sa provenance (les conditions sociales) ou son impact environnemental (matières écologiques).

Les marques répondent désormais à ce changement avec une production plus responsable, des matières plus écologiques, et une démarche de transparence sur la provenance de leurs produits. La mode éthique et durable est désormais populaire en réponse aux préoccupations environnementales et sociales croissantes.

L’inclusion et la diversité sont aussi devenues des valeurs importantes dans le monde de la mode. Les marques cherchent à promouvoir ces valeurs non seulement dans leur communication, mais aussi en intégrant différents types d’individus dans leur campagne publicitaire ou encore lors des défilés.

Ainsi, la mode actuelle cherche à répondre aux préoccupations sociales et environnementales tout en promouvant l’inclusion, la diversité, ainsi qu’une approche genderless du vêtement.

La mode éthique : une réponse aux revendications sociales

L’industrie de la mode a longtemps été critiquée pour son impact sur la planète et les travailleurs qui produisent les vêtements. Les mouvements sociaux ont joué un rôle important dans la prise de conscience croissante des consommateurs, qui cherchent désormais à acheter des produits plus éthiques et durables.

Les marques répondent à cette demande en proposant des collections conçues avec des matériaux respectueux de l’environnement, comme le coton biologique ou le polyester recyclé. Elles s’engagent aussi à améliorer les conditions sociales dans leurs chaînes d’approvisionnement, en veillant notamment au bien-être des travailleurs.

Certaines marques optent pour une production locale afin de réduire leur empreinte carbone liée aux transports et parfois même pour encourager l’économie locale.

La mode durable est ainsi caractérisée par une utilisation minimale de matières premières non renouvelables, peu polluantes et souvent biodégradables, mais aussi par une production maîtrisée en termes socio-environnementaux : ce sont autant d’avancées positives vers une industrie textile plus responsable.

La tendance actuelle vis-à-vis du développement durable permettant conjointement l’inclusion sociale se manifeste par un désir de vêtements plus responsables, plus durables et respectueux de l’environnement. Une tendance qui devrait s’inscrire dans une dynamique sur le long terme, en réponse à la prise de conscience croissante des problèmes sociaux et environnementaux que nous rencontrons aujourd’hui.

Cette mouvance sociale • loin d’être éphémère • est donc un mouvement clé pour les acteurs du marché textile qui doivent répondre aux nouvelles attentes exprimées par les consommateurs avec transparence et sincérité.

Genderless : la tendance mode qui abolit les genres

En plus de l’aspect durabilité, la mode est en train de changer et s’adapte aux nouvelles tendances sociales. Les marques commencent à adopter une approche genderless, sans distinction entre les genres masculin et féminin. Cette tendance est inspirée par le mouvement LGBTQ, qui lutte pour l’égalité des droits des minorités sexuelles.

Beaucoup de designers ont commencé à créer des vêtements unisexes, avec des coupes amples et décontractées qui conviennent aussi bien aux hommes qu’aux femmes. La marque britannique JW Anderson a lancé sa toute première collection genderless en 2019 lors de la London Fashion Week.

Cette transformation du marché textile permet une liberté d’expression vestimentaire jusqu’alors peu permise. Cette évolution offre aussi la possibilité pour chacun • quel que soit son genre • d’affirmer sa propre identité à travers ses choix vestimentaires.

La mode se libère donc progressivement des carcans liés au genre binaire homme/femme pour ouvrir les portes vers une diversité toujours plus grande et ainsi favoriser l’inclusion sociale. Bien que cette mouvance ne soit pas encore très répandue chez toutes les marques de mode, elle connaît néanmoins un certain succès auprès du public jeune, notamment dans le prêt-à-porter urbain, où elle rencontre un franc succès depuis quelques années déjà.

Il reste cependant encore du chemin à parcourir avant que cette tendance devienne omniprésente sur tous les podiums internationaux, mais il est toutefois fort probable que nous assistions dans le futur proche au développement massif d’une approche autrefois marginale de la mode.

La tendance genderless dans la mode et le mouvement vers une production plus éthique et respectueuse de l’environnement sont les signaux d’une industrie textile en pleine évolution qui se doit de répondre aux attentes des consommateurs pour créer un avenir meilleur. C’est une opportunité unique pour les marques afin de faire preuve d’innovation, tout en offrant des vêtements responsables et adaptés aux nouvelles tendances sociales.

La mode actuelle : pourquoi la diversité et l’inclusion sont primordiales

Au-delà de la tendance genderless, la mode contemporaine célèbre aussi l’inclusion et la diversité. La représentation des minorités est une préoccupation importante dans le monde de la mode qui cherche à se montrer plus juste et plus transparent. Les designers s’efforcent aujourd’hui d’intégrer un large éventail de représentations ethniques, culturelles et physiques dans leur travail. Effectivement, il y a encore peu de temps, les mannequins en défilé étaient majoritairement blancs et minces. Ces dernières années ont vu l’émergence d’une nouvelle génération de modèles représentatifs d’autres groupements ethniques ou ayant des morphologies différentes. Cette évolution positive confère à l’industrie du textile une réelle opportunité pour renouveler son image vieillissante tout en créant une mode inclusive qui plaît au grand public. Les marques engagées mettent alors en avant les femmes rondes avec leurs courbes assumées ; les personnes handicapées ou malades sont elles aussi désormais mises sur un piédestal grâce à cette approche bienveillante. Donc, promouvoir la diversité permet aux consommateurs issus de toutes catégories socio-culturelles et origines différentes.

Partager :