5 questions pour comprendre les accusations d’espionnage contre Huawei

Les USA ont récemment mis le géant Huawei sur le leur liste noire, car ils le soupçonnent de corruption. Aujourd’hui, Google et plusieurs partenaires américains de Huawei s’en sont éloignés, mettant le fabricant dans l’embarras. Voici 5 questions pour comprendre les accusations d’espionnage contre Huawei.

1. De quoi est soupçonné Huawei ?

Le nerf du conflit entre les États-Unis et Huawei porte sur la 5 G. En effet, la prochaine génération de technologie sans fil avec un débit largement supérieur à l’actuel 4G devrait permettre de sérieuses avancées dans le domaine technologique. Pour le moment, seule la Chine possède cette technologie avec Huawei. Dès lors, l’administration américaine accuse le fabricant chinois d’être financé par les services secrets de Pékin.

Lire également : Une jeune new-yorkaise immortalise son accouchement

2. Les États-Unis disposent-ils de preuves ?

Pas forcément ni directement. Cependant, les USA s’appuient sur plusieurs enquêtes qui sont en train d’être menées dans plusieurs pays. D’ailleurs, une enquête pour espionnage industriel avait été ouverte en janvier dernier contre Huawei. Un cadre de la filiale polonaise avait été arrêté dans le cadre de cette enquête. La firme chinoise accuse les États-Unis d’avoir pris ces mesures dans le cadre de la guerre commerciale entre les deux pays.

3. Que disent les autres pays ?

A voir aussi : Quelle différence y a-t-il entre le cosmétique naturel et le cosmétique bio ?

Aujourd’hui, les pays occidentaux ne partagent pas vraiment l’avis des États-Unis, notamment avec ses alliés les plus proches. Mais des pays comme l’Australie suivent la ligne directrice des USA en interdisant Huawei sur son territoire. Pour le Royaume-Uni, malgré les nombreuses réserves de plusieurs députés conservateurs, Huawei pourra toujours fournir des équipements non centraux pour l’installation de leur futur réseau 5G. Pour la France, l’utilisation de certains produits Huawei sera soumise à l’autorisation des autorités.

4. Y’a-t-il un précédent à tout ça ?

L’espionnage est un phénomène courant dans les relations entre les pays. En 2014, un gros scandale d’espionnage a été révélé par Julian Assange sur les États-Unis. On peut alors dire que l’on n’est pas à l’orée de l’espionnage industriel entre États. Cette bataille entre les USA et la Chine montre que les premiers réfutent de subir le même sort, notamment à travers des outils technologiques.

5. Les décisions américaines sont-elles explicables ?

Aujourd’hui, de nombreux analystes estiment que les sanctions américaines sont consécutives à la guerre commerciale entre les deux pays. En effet, l’administration de Donald Trump a peur que la Chine prenne une avance irréversible sur un secteur clé tel que la technologie.