5 questions pour comprendre les accusations d’espionnage contre Huawei

1446
Partager :

Les USA ont récemment mis le géant Huawei sur le leur liste noire, car ils le soupçonnent de corruption. Aujourd’hui, Google et plusieurs partenaires américains de Huawei s’en sont éloignés, mettant le fabricant dans l’embarras. Voici 5 questions pour comprendre les accusations d’espionnage contre Huawei.

1. De quoi est soupçonné Huawei ?

Le nerf du conflit entre les États-Unis et Huawei porte sur la 5 G. En effet, la prochaine génération de technologie sans fil avec un débit largement supérieur à l’actuel 4G devrait permettre de sérieuses avancées dans le domaine technologique. Pour le moment, seule la Chine possède cette technologie avec Huawei. Dès lors, l’administration américaine accuse le fabricant chinois d’être financé par les services secrets de Pékin.

A lire également : Construction d’une image de marque : que faut-il savoir sur le logo sonore ?

2. Les États-Unis disposent-ils de preuves ?

Pas forcément ni directement. Cependant, les USA s’appuient sur plusieurs enquêtes qui sont en train d’être menées dans plusieurs pays. D’ailleurs, une enquête pour espionnage industriel avait été ouverte en janvier dernier contre Huawei. Un cadre de la filiale polonaise avait été arrêté dans le cadre de cette enquête. La firme chinoise accuse les États-Unis d’avoir pris ces mesures dans le cadre de la guerre commerciale entre les deux pays.

3. Que disent les autres pays ?

https://www.youtube.com/watch?v=SXiD8HbjIos

A lire en complément : Quelles sont les informations essentielles à avoir sur la facture électronique ?

Aujourd’hui, les pays occidentaux ne partagent pas vraiment l’avis des États-Unis, notamment avec ses alliés les plus proches. Mais des pays comme l’Australie suivent la ligne directrice des USA en interdisant Huawei sur son territoire. Pour le Royaume-Uni, malgré les nombreuses réserves de plusieurs députés conservateurs, Huawei pourra toujours fournir des équipements non centraux pour l’installation de leur futur réseau 5G. Pour la France, l’utilisation de certains produits Huawei sera soumise à l’autorisation des autorités.

4. Y’a-t-il un précédent à tout ça ?

L’espionnage est un phénomène courant dans les relations entre les pays. En 2014, un gros scandale d’espionnage a été révélé par Julian Assange sur les États-Unis. On peut alors dire que l’on n’est pas à l’orée de l’espionnage industriel entre États. Cette bataille entre les USA et la Chine montre que les premiers réfutent de subir le même sort, notamment à travers des outils technologiques.

5. Les décisions américaines sont-elles explicables ?

Aujourd’hui, de nombreux analystes estiment que les sanctions américaines sont consécutives à la guerre commerciale entre les deux pays. En effet, l’administration de Donald Trump a peur que la Chine prenne une avance irréversible sur un secteur clé tel que la technologie.

6 Quelles sont les conséquences pour Huawei ?

Les conséquences pour Huawei sont désastreuses. En plus de la suspension de ses relations commerciales avec les entreprises américaines, le géant chinois risque aussi de perdre sa place sur le marché mondial des télécommunications. La marque va sûrement connaître une chute importante dans ses ventes et pourrait aussi perdre l’accès à certains marchés européens en raison des réticences gouvernementales vis-à-vis du groupe.

Malgré tout cela, Huawei a décidé de se battre contre les sanctions américaines. Elle a intenté plusieurs actions devant la justice américaine et chinoise afin d’obtenir leur annulation. Elle a lancé une campagne publicitaire intitulée « Don’t be evil », invitant ainsi les États-Unis à mettre fin à leurs accusations d’espionnage sans preuves concrètes.

Les accusations d’espionnage portées contre Huawei ont provoqué un véritable tremblement de terre dans l’univers des télécommunications mondiales. Elles ont remis en question le leadership technologique que la Chine avait acquis ces dernières années et exposent aux yeux du monde entier l’inquiétude grandissante autour de l’utilisation abusive des technologies par certains États qui seraient prêts à espionner autrui.

7 Quelles mesures peuvent être prises pour régler ce conflit ?

Face à cette situation complexe, il est difficile de trouver des solutions. Différentes mesures peuvent être prises pour régler ce conflit.

Tout d’abord, une solution pourrait venir du dialogue entre les deux parties. Les États-Unis et la Chine doivent s’asseoir autour d’une table afin de discuter des différents points de divergence sur l’utilisation des technologies dans le monde.

Une autre solution serait de créer un organisme international qui serait chargé de surveiller et vérifier les pratiques des entreprises technologiques mondiales. Un tel organisme pourrait permettre aux gouvernements du monde entier d’avoir un œil sur toutes les activités suspectées d’espionnage potentiel.

Huawei doit faire preuve d’avantage de transparence dans ses opérations commerciales afin que tous puissent comprendre comment l’entreprise utilise leurs données personnelles. La marque chinoise doit aussi accepter une surveillance accrue par un tiers indépendant pour rassurer les gouvernements quant à son respect strict des lois internationales en matière de confidentialité et sécurité numérique.

Ces accusations portées contre Huawei ne sont pas sans conséquences pour l’entreprise chinoise et le secteur technologique mondial. Des mesures doivent être prises rapidement par tous les acteurs impliqués afin qu’une issue positive puisse émerger du conflit actuel.

Partager :