Maintenance et efficacité énergétique des circulateurs de chauffage

155
Partager :
Maintenance et efficacité énergétique des circulateurs de chauffage

Destinés à la libre circulation de l’eau dans les installations de chauffage, les circulateurs de chauffage sont indispensables. Pièce importante de votre système de chauffage, le circulateur peut être sujet à des pannes récurrentes. Mais un entretien et une maintenance bien effectués sont les clés de l’efficacité énergétique de ces dispositifs. Voici comment entretenir les circulateurs de chauffage.

Circulateur de chauffage : comment ça fonctionne ?

Les circulateurs, encore appelés pompes de circulation ou accélérateurs, est un dispositif indispensable  dans une installation de chauffage. Elle a pour fonction d’y faire circuler librement l’eau, de la chaudière vers les émetteurs de calories tels que les radiateurs et les planchers chauffants.

Lire également : Maison : 4 raisons d’investir dans des luminaires LED

Présenté sous la forme d’un moteur électrique équipé d’une roue à aubes, le circulateur a un mode de fonctionnement particulier.

Composé d’un moteur électrique et d’une turbine, le circulateur est placé à la sortie de la chaudière ou de la pompe à chaleur. Son rôle consiste à faire revenir le liquide caloporteur dans le système hydraulique, du générateur vers les radiateurs ou chauffage au sol avant de le faire revenir à la chaudière. Le liquide effectue ensuite le même cycle.

A voir aussi : Quel prix pour refaire la plomberie dans une maison ?

De ce fait, un circulateur chauffage doit-il tourner en permanence ? La réponse est oui. Car un circulateur de chauffage assure le passage continu de l’eau dans les conduits. Pour faciliter alors son fonctionnement, il est recommandé de prérégler la vitesse sur 2, de sorte à pouvoir augmenter ponctuellement le débit en cas de forte demande.

Ce préréglage à une vitesse de fonctionnement 2 permet aussi de passer en vitesse 1 en cas de travaux d’amélioration énergétique ou d’optimisation du système.

Les circulateurs de chauffage sont des dispositifs qui peuvent vous permettre de réaliser jusqu’à 20 % d’économies sur votre facture de chauffage. Il suffit de savoir les entretenir pour un fonctionnement optimal.

Maintenance et efficacité énergétique des circulateurs de chauffage

Entretien circulateur de chauffage : comment procéder ?

Le circulateur de chauffage est un appareil conçu et doté d’une durée de vie moyenne de 8 à 10 ans. À la seule condition que la maintenance préventive de l’installation ait bien été effectuée. Cette maintenance est idéalement réalisée avec l’utilisation d’un kit de robinets à boisseaux sphériques dotés d’écrou tournant.

Cependant, le circulateur peut toujours se bloquer ou mal fonctionner. Cela survient généralement après une période sans fonctionnement. Ce type de panne peut être fréquent, et dans la plupart des cas, il est dû à l’accumulation d’un dépôt qui bloque le démarrage du moteur. En termes techniques, on l’appelle « phénomène de gommage ».

Pour la remise en état du dispositif atteint d’une telle panne, il faut envisager une rotation de l’axe du rotor grâce à un tournevis. Cette action dite de « dégommage » fournira l’impulsion nécessaire pour redémarrer le circulateur.

Par ailleurs, il est nécessaire d’effectuer un entretien périodique du circulateur de chauffage. Une fréquence annuelle est vivement recommandée, car un dysfonctionnement de ce dispositif peut lourdement impacter la production du chauffage. L’idéal est de contacter un professionnel chauffagiste pour obtenir des conseils sur la démarche à suivre concernant l’entretien d’un circulateur de chauffage.

Le changement des circulateurs de chauffage : qu’est-ce que ça coûte ?

Dans certains cas particuliers, une panne de circulateur de chauffage peut avoir comme unique solution, le changement du dispositif. Ce changement a un coût non négligeable.

Pour changer les circulateurs de votre système de chauffage, il faut compter entre 150 et 500 euros sans les frais d’installation. La variation au niveau du prix du circulateur de chauffage est due à plusieurs facteurs tels que : le type de circulateur et la marque, la puissance du dispositif et la performance énergétique de la pièce.

Bien que ces tarifs semblent onéreux, l’investissement est vite rentabilisé. Vous réaliserez sous peu des économies considérables sur votre consommation énergétique, et par ricochet, des économies d’argent sur les factures d’électricité.

Partager :