La montée en puissance des fonds communs de placement socialement responsables

557
Partager :
des graphiques sur un écran d'ordinateur

Dans un monde de plus en plus préoccupé par les questions environnementales, sociales et de gouvernance (ESG), les investisseurs se tournent vers des solutions d’investissement qui tiennent compte de ces préoccupations. Les fonds communs de placement socialement responsables (ISR) sont devenus une tendance croissante dans le secteur financier, offrant aux investisseurs la possibilité d’allier rentabilité et impact positif sur la société. Cet article examine cette tendance et présente les principaux aspects des fonds ISR.

Fonds socialement responsables : une réponse aux attentes des investisseurs

Les fonds socialement responsables sont des fonds d’investissement qui intègrent des critères ESG dans leur processus de sélection des entreprises dans lesquelles ils investissent. Il s’agit d’une approche d’investissement qui vise à concilier performance financière et contribution positive au développement durable. Face aux défis mondiaux tels que le changement climatique, l’épuisement des ressources naturelles ou encore les inégalités sociales, de nombreux investisseurs souhaitent désormais orienter leur épargne vers des placements qui respectent leurs convictions et contribuent à un impact positif sur la société et l’environnement, notamment disponibles sur des plateformes spécialisées telles que Saxo banque.

A voir aussi : 3 bonnes raisons d’ouvrir un PEA

L’intégration des critères ESG dans le processus d’investissement

Les fonds ISR accordent une importance particulière à la prise en compte des critères ESG dans leur processus d’investissement. Ces critères permettent d’évaluer la performance des entreprises en matière de développement durable et de responsabilité sociale.

  • Les critères environnementaux englobent l’ensemble des impacts qu’une entreprise peut avoir sur l’environnement, tels que la consommation d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre, la gestion des déchets ou encore la préservation de la biodiversité.

    A lire aussi : Pourquoi faire appel à un expert comptable ?

  • Les critères sociaux concernent le traitement des employés, des fournisseurs et des clients par une entreprise. Les fonds ISR étudient notamment les politiques de l’entreprise en matière de droits de l’homme, de conditions de travail, de santé et de sécurité au travail, ainsi que de diversité et d’inclusion. Ils privilégient les entreprises qui s’engagent activement en faveur du bien-être de leurs parties prenantes et de la promotion de l’équité sociale.

  • Les critères de gouvernance se rapportent à la manière dont une entreprise est dirigée et gérée. Les fonds ISR examinent les structures et les politiques de gouvernance d’une entreprise, comme la composition et l’indépendance de son conseil d’administration, la rémunération des dirigeants ou encore les mesures mises en place pour lutter contre la corruption.

La croissance continue des fonds communs de placement socialement responsables

La demande pour les fonds ISR ne cesse de croître, aussi bien auprès des investisseurs institutionnels que des particuliers. Cette tendance s’explique notamment par la prise de conscience grandissante des enjeux environnementaux et sociaux, ainsi que par l’évolution des attentes en matière d’investissement responsable.

Les fonds ISR représentent désormais une part significative des actifs sous gestion dans le secteur de la gestion d’actifs, et cette tendance devrait se poursuivre dans les années à venir. Cela est dû en partie au développement de régulations incitant les investisseurs et les gestionnaires de fonds à intégrer les critères ESG dans leurs décisions d’investissement, comme par exemple la taxonomie européenne des activités durables ou encore les obligations d’information en matière ESG pour les entreprises cotées.

Partager :