Monte-escalier : tout ce qu’il faut savoir sur le choix

24
Partager :

Il n’est pas évident de vivre dans une maison à étage lorsqu’on a des difficultés à se déplacer. Déjà qu’il est difficile de marcher sur un sol plat, avec les escaliers à monter, une personne en difficulté physique aura bien du mal à s’en sortir toute seule.

Heureusement, il existe aujourd’hui des monte-escaliers. Grâce à ces alternatives économiques de l’assesseur, même avec un handicap physique, on peut vivre de façon plus autonome. Mais encore faut-il savoir choisir son monte-escalier. Et c’est que nous allons voir dans ce guide. Comment choisir un monte-escalier ? C’est tout de suite !

A lire en complément : Isolation des combles, pensez-y au moment de la construction

Comment choisir un monte-escalier ?

Le choix d’un monte-escalier ne doit pas se faire au hasard en effet. Puisqu’il s’agit d’un monte personne escalier, le choix doit tout d’abord être fait en fonction de la morphologie de la personne qui sera amenée à utiliser l’appareil.

Lire également : Architecte d’intérieur : tout savoir sur ce métier

Choisir le monte-escalier en fonction de la morphologie

En effet, avant même de se rendre sur le site d’un magasin spécialisé dans ce type d’équipement, il est important de se renseigner sur la morphologie et des faiblesses physiques de la personne qui sera amenée à l’utiliser.

Un monte-escalier est prévu pour supporter une charge maximale bien définie. Et si le poids de la personne qui sera amené à l’utiliser dépasse cette charge maximale, le mécanisme risque de ne pas fonctionner normalement ou s’user prématurément. Ainsi, avant de choisir une monte-escalier, il est important de se renseigner sur le poids du principal concerné.

Ce qu’il faut aussi savoir c’est qu’un monte-escalier se manifeste sous la forme d’une chaise avec une assise, un dossier et des accoudoirs. Le souci c’est que l’espace entre les accoudoirs est parfois assez restreint empêchant ainsi les personnes avec un tour de taille important de l’utiliser confortablement. C’est donc également un critère à prendre en compte.

Toujours au niveau de la condition physique de la personne, il faut aussi prendre en compte les faiblesses physiques de celle-ci. Si certaines personnes peuvent se tenir debout pendant quelque temps malgré un handicap physique, pour d’autres, cette action qui semble assez simple est impossible à réaliser.

Dans ce cas, il faudrait choisir un monte-escalier réglable en hauteur qui permettra à son utilisateur de le faire descendre à son niveau pour pouvoir y monter plus facilement. Les commandes pour régler cette hauteur doivent également être à la portée de l’utilisateur pour qu’il puisse l’utiliser en totale autonomie.

Choisir le monde escalier en fonction de la configuration intérieure

Outre les conditions physiques, le choix d’un monte-escalier doit aussi se faire en fonction de la configuration de l’intérieur de la maison. Pour être plus précis, le modèle doit être choisi en fonction de la configuration de l’escalier sur lequel l’accessoire sera utilisé.

Il existe en effet différents types de monte-escaliers et chaque modèle s’adapte à un type d’escalier bien précis. Il existe des monte-escaliers prévus pour être installés sur des escaliers droits, des monte-escaliers pour des escaliers tournants et des modèles pour escaliers à angle. D’ailleurs, si vous avez un escalier à angle, la mesure de cet angle (en degré °) doit être précisée lors du choix du monte-escalier.

À noter que l’inclinaison de l’escalier doit aussi être précisée puisque, en fonction de la puissance de l’appareil, il peut supporter une certaine charge à condition que l’inclinaison de l’escalier ne dépasse pas une certaine limite.

Quel prix pour un monte-escalier ?

Concernant le prix, il est difficile d’établir une fourchette exacte pour un monte-escalier puisqu’il dépend de nombreuses conditions. Si la qualité de fabrication et la puissance de l’appareil sont souvent des éléments déterminants, le prix peut aussi varier en fonction de la configuration de l’escalier où il sera installé.

Ainsi, la solution la plus simple pour avoir une idée du budget à prévoir est de passer par des comparateurs de prix monte escalier. Sur ce type de plateforme, il vous suffit de répondre à quelques questionnaires pour avoir une estimation du budget à prévoir.

Toutefois, il est important de préciser que certaines petites options peuvent influencer considérablement le prix d’un monte-escalier. Si, par exemple, vous avez finalement besoin d’un modèle réglable en hauteur, cette option vous coûtera probablement une petite centaine d’euros en plus. C’est également le cas si vous souhaitez ajouter plus de confort à la configuration de base.

Partager :