Qu’est-ce qui cause le manque de libido chez l’homme ?

160
Partager :

Chez l’homme, le manque de libido se manifeste par une réduction du désir sexuel. Cela se fait ressentir au moins une fois durant la vie et plus de 20% des hommes en France ont prétendu l’avoir connu. L’on a toujours pensé que ce phénomène de perte de libido est exclusivement féminin. Mais, voici plusieurs causes qui peuvent en être à l’origine chez l’homme.

Le stress et l’anxiété

Le manque de libido chez l’homme est principalement causé par le stress, la dépression et la fatigue. En effet, la plupart des hommes sont moins enclins à aller au sexe, notamment lorsqu’ils sont sous pression. Cette sensation peut être due à une cause professionnelle ou personnelle. Mais, quoi qu’il en soit, une fois accumulée, la pression éteint automatiquement l’envie de faire l’amour avec sa partenaire.

A lire également : Pourquoi faire appel à un coach en développement personnel ?

En réalité, il faut noter qu’il existe un lien très étroit entre le corps et l’esprit, ce qui fait que les causes psychologiques ont un impact sur le physique d’un individu. Lorsqu’il arrive qu’une personne soit stressée, ses pensées sont tournées vers son stress, ce qui provoque la baisse de l’excitation sexuelle.

Le manque de testostérone

Le manque de testostérone est une autre cause qui justifie également le manque de libido chez l’homme. Cela se remarque très souvent chez les personnes âgées chez qui on note une réduction normale de la production hormonale. Dès que survient cette diminution, l’intensité d’avoir des rapports sexuels baisse considérablement et conduit à un manque de libido.

A découvrir également : Comment tirer sur une cigarette électronique ?

Il faut préciser que la testostérone est un indice de virilité pour l’homme. Elle est responsable de l’apparition de la libido et occupe une place importante dans la maturation des spermatozoïdes. De plus, elle agit sur trois différents niveaux à savoir :

  • Le niveau cérébral: pour l’activation de la libido ;
  • Le niveau neurologique: pour l’éjaculation et l’érection ;
  • Le niveau périphérique: pour la qualité du tissu érectile.

Du coup, lorsqu’elle est en manque, l’homme peut facilement perdre sa confiance en lui-même.

Les dysfonctions érectiles

En dehors des problèmes psychologiques, les troubles sexuels, dont le dysfonctionnement érectile, peuvent remettre en question la libido d’un homme. Ces derniers agissent en effet sur l’excitation sexuelle, la capacité à éjaculer et celle qui lui permettra de maintenir l’érection sans crainte. Ces troubles ont également un impact sur la capacité de l’homme à atteindre un orgasme. Par ailleurs, notons que les troubles de l’éjaculation sont assez fréquents chez les hommes. Il peut par exemple s’agir d’une incapacité à éjaculer ou d’une éjaculation précoce.

Quant à la dysfonction érectile, elle renvoie à une difficulté éprouvée à éjaculer. La plupart des hommes victimes de ce dysfonctionnement ont du mal à garder une érection suffisant dans le but de tenir un rapport sexuel. Que cette anomalie persiste ou pas, elle entraîne un manque de libido.

Le traumatisme sexuel

La perte de libido peut être aussi liée à un traumatisme sexuel, dont l’homme a été victime. Au nombre des faits traumatisants, on a les agressions sexuelles telles que le harcèlement sexuel, le viol et l’inceste. On peut aussi avoir l’adultère de la part de sa partenaire. Dans l’un ou l’autre des cas, le désir d’avoir des rapports sexuels peut prendre un coup. Ces hommes victimes d’abus connaissent très souvent des flush-decks de l’événement disgracieux. Ils ont alors l’impression de vivre à nouveau la situation, ce qui peut facilement mettre fin à toutes relations intimes de leur part.

Des relations sexuelles insatisfaisantes

Comme autre cause entraînant le manque de libido, on a l’insatisfaction des relations sexuelles. En effet, lorsque, de façon régulière, l’homme n’est pas satisfait des rapports sexuels eus avec sa partenaire, cela peut conduire à une perte de la libido. Cela est relatif lorsque le rapport est fait sans excitation, il peut s’avérer pénible pour l’homme.

On remarque d’ailleurs dans les couples que les rapports sexuels deviennent facilement des automatismes pour les deux partenaires. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce fait désamorce le désir sexuel. Pour cela, il faudrait que chaque rapport sexuel réponde non à un besoin physiologique, mais à un désir purement sexuel.

À ces différentes causes évoquées, on peut ajouter la prise de substances ou de médicaments et la peur de ne pas être à la hauteur comme causes pouvant entraîner une perte de la libido chez l’homme.

Partager :